La roue de Pythagore, technique divinatoire pour répondre à une question.



Le hasard est le message de la volonté divine.


Pythagore, (environ 580 - 495 av.J.C.) était un réformateur religieux, mathématicien, philosophe, ésotériste et thaumaturge (capable du miracle de guérison) grec. Selon Pythagore, tout est nombre y compris les sons dont il a découvert la loi de l'harmonique. Malheureusement, on ne se rappelle de lui qu'à travers son théorème et les tables de multiplications.


La roue de Pythagore découle de la théorie de la numérologie prédictive de Pythagore pour obtenir une réponse par « oui » ou par « non » à une question.

1 – Pensez fortement à votre question et les yeux fermés, en mettant votre doigt au hasard sur la grille suivante afin de choisir un nombre. Notez le nombre trouvé.
Vous pouvez recopier la grille sur un morceau de papier.
1
11
22
26
29
6
2
12
23
30
15
17
3
13
24
19
16
8
4
14
25
20
17
9
5
27
26
21
18
10

Ou bien choisissez un nombre de 4 chiffres au hasard que vous noterez sur un morceau de papier.

2 – Notez le nombre qui correspond à l’initiale de votre prénom dans la Roue de Pythagore.
3 – Notez le nombre correspondant au jour de la semaine (dans la grille ci-dessous) correspondant au jour où vous posez votre question.

Lundi
52
Mardi
52
Mercredi
102
Jeudi
31
Vendredi
68
Samedi
45
Dimanche
106

4 – Notez le nombre de la planète du jour où vous posez la question (grille ci-dessous).

Lundi
Lune
45
Mardi
Mars
39
Mercredi
Mercure
114
Jeudi
Jupiter
78
Vendredi
Vénus
45
Samedi
Saturne
55
Dimanche
Soleil
34

5 – Ensuite, additionnez ces 4 nombres et divisez par 30.
C’est le reste (et non le quotient) de la division qui nous intéresse :
Si ce nombre se trouve dans la moitié supérieure gauche de la roue, le succès sera assuré à court terme.
Si ce nombre se trouve dans la moitié supérieure droite de la roue, le succès sera assuré à long terme.
Si ce nombre se trouve dans la moitié inférieure gauche de la roue, l’échec sera constaté à court terme.
Si ce nombre se trouve dans la moitié inférieure droite de la roue, l’échec sera constaté à long terme.

Exemple pour une question posée par Roger un jeudi.
Nombre au hasard = 4892
R de Roger = 12 (ne cherchez pas le J... A l'époque, il n'existait pas ! C'est le i qu'il faut prendre)
Jeudi = 31
Jupiter = 78
4892 + 12 + 31 + 78 = 5013 : 30 = 167 reste 3 Partie supérieure gauche = succès à court terme


Ou bien
Nombre dans la grille = 23
R de Roger = 12
Jeudi = 31
Jupiter = 78
23 + 12 + 31 + 78 = 144 : 30 = 4 reste 24 Partie supérieure droite = succès à long terme



 Auteur : Pascale J.M.